photo paysage écosse Ecosse

A la découverte de l’écosse – Jour 8

Glencoe

Après un dernier petit déjeuner écossais chez Vincent & Jennifer, on prend presque à contrecœur la route en direction de Glasgow où nous retournerons chez Douglas avant de prendre l’avion de retour pour Marseille.

Malgré un temps assez couvert, la météo nous permet de profiter des nombreux cours d’eau et des cascades de la région de Glencoe.

On se laisse même tenter par sortir tout le nécessaire pour réaliser des pauses longues sur une belle cascade juste en bord de route.

Cette fois-ci sera la bonne, il ne nous reste plus qu’à profiter une dernière fois des étendues vertes avant de rejoindre la ville.

Glasgow (Paisley)

On ramène donc la voiture auprès d’Arnold Clark à Paisley après un nettoyage de la voiture réalisé entièrement (intérieur et extérieur) par l’équipe d’Hannan’s Proper Car Wash pour seulement 6£ ! A ce prix là, c’en est presque gênant de ne rien faire…

Chez Arnold Clark, la personne fait un tour rapide du véhicule, vérifie que le plein d’essence est fait et… C’est tout. Contrairement à ce que l’on avait pu lire sur des forums concernant d’autres sociétés de location peu scrupuleuses malgré une renommée internationale, qui cherche à tout prix à faire payer aux touristes, Arnold Clark tient sa réputation et ne cherche pas la minuscule rayure qui vous fera payer des sommes astronomiques. Bref, on comprend pourquoi une voiture sur 3 en Ecosse porte leur nom sur un autocollant ou sur la plaque.

photo voyage paysage écosse Ecosse

A la découverte de l’écosse – Jour 1

Renfreshwire

Après une bonne nuit passée chez Douglas, à 20 minutes à pied de l’aéroport de Glasgow, nous voilà à 8h30 chez « Arnold Clarke » pour la location de voiture.

Un peu stressé après tout ce que l’on a pu lire sur les locations de voiture en Ecosse, nous effectuons un état des lieux précis jusqu’à ce que l’on nous rassure en nous expliquant que les petites rayures et impacts ne sont pas importants.

C’est bon, on récupère les clés d’une belle Ford Focus rouge toute neuve, on s’installe (Ah mince, c’est pas le bon côté, je suis passagère, je dois m’installer… à gauche !). Marvin est un peu tendu en ville puisqu’il n’a jamais conduit à gauche… Doubler par la droite, prendre les ronds-points, réfléchir où tourner à l’approche d’un feu tricolore…

Par chance la voiture est équipée d’un GPS que nous n’avions pas demandé, on peut donc mettre la direction d’Oban.

Nous sortons de la ville après une heure de route et là… Waouw, les paysages sont justes magnifiques : du relief, de la verdure, un peu de brume, des Lochs… Tout y est, c’est dépaysant.

Oban

Trois heures de route plus tard, nous arrivons à Oban pour l’heure du repas. Ce petit port est plein de charme. Les habitations ressemblent à des maisons de poupée, des petites échoppes aux couleurs variées, des mouettes (ça on connait !) et de bons « Fish & Chips ». On s’arrête chez George Street Fish Restaurant, pour de bons plats à base de poisson (compter environ 15£/personne avec une bonne bière locale).

On a un peu de temps avant le ferry, ce qui nous permet une petite ballade dans Oban pour digérer, le temps de faire quelques photos du coin.

Craignure

Après 40 minutes de traversée, nous arrivons à Craignure vers 17h.

Après quelques miles, on découvre les fameuses « single track roads ». Comprendre des routes à une seule voie mais à double sens.

Pendant que Marvin se concentre sur la route et anticipe les « passing places » (des emplacements aménagés pour que les voitures puissent se croiser), je m’extasie « Waouw, c’est trop méga beau ! Ooooooooh ! Oh les petites chèvres ! Oh des jolis moutons ! ». Les paysages s’enchaînent, tous aussi grandioses les uns que les autres. L’alternance entre pluie et soleil crée des lumières superbes.

Bunessan

Après 2 heures de route, nous arrivons chez Minty qui nous accueille chaleureusement en nous proposant une tasse de thé et des biscuits. Elle nous a aussi réservé une table à Bunessan. Le temps de poser les valises et nous voilà repartis pour aller manger.

Bunessan fait 100m de long, le Blackbird Bistro n’est pas très dur à trouver. La cuisine y est excellente, à base de produits (très) locaux. Les réservations y sont obligatoires et l’ambiance très chaleureuse.

Sur les conseils de notre hôte, nous partons au village de Fionnphort avec vue sur l’abbaye de Iona, sans conviction vu la pluie et la nuit qui tombent.

On arrive pourtant sur un coucher de soleil flamboyant, la pluie se calme, on s’équipe à toute vitesse et on court vers une crique. Le trépied est installé en trente secondes. Tout juste le temps de faire quelques photos, et la pluie se remet à tomber. Les couleurs du coucher de soleil disparaissent, on retourne en vitesse se remettre à l’abri.

Un dessert ou un café au restau, et on aurait raté cette putain de photo !